Le site d'ACTIF Santé ICI

Les valeurs d'ACTIF Santé

Représentation et accompagnement des autres usagers, notamment des populations fragiles et vulnérables
Actif Santé mène un combat en faveur des populations fragiles, celle du public VIH/hépatite/migrants/ maladies chroniques. Forte de son expérience dans ce domaine, où elle a pu expérimenter les techniques du plaidoyer devant différentes instances de santé, elle transmet son savoir à toute personne défendant les intérêts des autres usagers, notamment les fragiles et vulnérables.
Transversalité, coopération, bienveillance
La notion de « démocratie » invite pourtant à faire travailler ensemble ces personnes ayant des pathologies différentes, ces populations, ces professionnels et ces associations différentes, dans un désir de plus grande cohésion sociale.
Valorisation du savoir expérientiel du patient/usager
Actif Santé reconnaît dans le patient et dans l’usager une ressource pour les autres usagers. Il s’agit de transformer l’expérience d'usagers en une expertise, via le processus de formation, afin de la mettre au service des autres usagers grâce à sa mission de RU.
Collaboration et cohésion sociale
Actif Santé porte en elle les valeurs de la démocratie participative, de partage des ressources, des savoirs, des techniques et des compétences. Elle pratique des méthodes de travail collaboratif qu’elle développe dans sa formation afin de donner au représentant des usagers des outils pour travailler en équipe, créer un réseau, au service de l’amélioration du système de santé.

Pratiques démocratiques dans les associations
Les traditions et le cadre fixé par la loi 1901 induisent plutôt une démocratie par délégation de pouvoirs qu’une démocratie directe. En conséquence, on assiste souvent à la création de groupe fermé avec des mandarins à la tête et aux désintérêt des membres d’exprimer leur pouvoir décisionnel et leur droit de contrôle. Comment articuler la vie démocratique de l’association et la prise de décision efficace ? Comment, à l’opposé, se préserver de l’anarchie et d’un état permanent de délibération ? Pour accroitre l’implication des bénévoles, pour faire surgir plus de projets, il est nécessaire de former les personnes aux outils collaboratifs et coopératifs. Aux méthode moderne de gestion comme la sociocratie.