Plusieurs animateurs assureront la formation.
A chaque session nous demanderons à des RU expérimentés venant associations très différentes de venir co-animé
et surtout en partant des besoins de participants, de l’état de leurs connaissances les participants seront amenés à être très actif dans les différentes séquences.

  • « Personne n’éduque autrui, personne ne s’éduque seul, les hommes s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde. » (Paulo Freire. (1974),

Xavier Rey-Coquais

Responsable des formations de base des RU à l’association d’usagers; ACTIF Santé
Formateur et membre de l’Union Française des Patients Partenaires
ancien Vice-président du COREVIH d’Île-de-France Sud


Lyonnais d’origine, il travaille comme menuisier dans le bâtiment jusqu’en 1992, en 1987, il apprend sa séropositivité au VIH.
En 1991 il crée Actions Traitements, pour trouver des solutions concrètes pour améliorer la survie et la vie avec le VIH.

Il participe à la fondation du groupe de travail mythique : le TRT5. Ce groupe réunit les associations pour faire avancer la recherche et l’accès aux molécules. Il est un modèle envié dans le monde pour son efficacité. Une coordination européenne se crée : l’EATG (European AIDS Treatment Group) il en devient un des premiers administrateurs.
Après 10 ans de direction à Actions Traitements, il rejoint l’association ARCAT où il développe une base de données sur les essais thérapeutiques français.

En 2003 il fonde ACTIF-Santé, réseau national de personnes vivant avec le VIH.
Il enseigne au DU d’éducation thérapeutique de l’UPMC. Il intervient dans des colloques médicaux pour partager son expertise de terrain. Il participe à la première mise en place d’un dispositif institutionnel original de démocratie sanitaire ; les COREVIH qui regroupent pour la première fois, médecins, administratifs et représentants d’usagers. Il est nommé représentant des usagers et élu vice-président du COREVIH île-de-France Sud. (10 000 patients, groupe de 36 services de prise en charge du VIH ). Hopital siège Henri Mondor.

Constatant les besoins de transmettre l’expérience acquise dans le VIH auprès des autres malades, il crée en collaboration avec Catherine Tourette-Turgis spécialiste de l’observance et de l’éducation thérapeutique reconnue mondialement, un dispositif de formation universitaire à la démocratie en santé. Un Diplôme Universitaire en 2016. Il dirige les Master Class de démocratie en santé. Il a suivi une formation de formateur et il anime les « formation de base des RU».